Mouvement de grogne aux urgences…

La CFDT travaille depuis plusieurs mois sur la gestion de la crise aux urgences du CHU de Besançon, il faut traiter les causes et construire des améliorations durables avec les agents.

Direction, chefs de service, élus, syndicats, agents doivent renouer le dialogue pour sortir de l’ornière. C’est le message que la CFDT porte y compris dans l’action « coup de poing » d’hier.